Diocèse de Rennes Silo Vatican Lectures du jour
Saint du jour :
Accueil > Actualités > Edito de Père Henri Chesnel !
Edito de Père Henri Chesnel !
La nouvelle année commence le 27 novembre !

Non, ce n’est pas une blague ! Si l’équipe du Petit Écho de Betton me sollicite pour cet édito, c’est que, pour les chrétiens, c’est le début d’une nouvelle année liturgique qui s’ouvre avec le premier dimanche de l’Avent. Nous prenons la route vers Noël.

Le mot Avent traduit le latin adventus qui signifie avènement, venue. En ce temps de l’Avent, le Seigneur vient vers nous, et nous célébrons et attendons sa venue.

Ainsi le temps de l’Avent est-il un temps fondamental qui rejaillit sur toutes les autres périodes de l’année. Il est un temps où nous réentendons les promesses, où nous réapprenons à les recevoir pour vraies, un temps où nous recommençons à croire de manière existentielle. L’Avent – avènement du Seigneur – est aussi une marche en avant : un chemin à la rencontre du Seigneur qui vient.

Il s’agit de quitter nos regards blasés, nos comportements stéréotypés, notre fatalisme spontané, nos gestes étriqués de partage, nos dialogues convenus…

L’Avent devrait élargir nos horizons, bref, nourrir notre espérance d’un futur pour l’humanité : il y a quelque chose à attendre, des moissons qui mûrissent, un banquet qui s’annonce, une Cité qui se bâtit, capable d’accueillir la multitude innombrable, car Dieu veut que tous les hommes soient sauvés.

Pas étonnant que l’Avent soit aussi un temps de plus grande solidarité, notamment avec les personnes en situation de précarité de nos pays collectivement riches, ceux qui n’ont pas su gérer leurs biens ou leur santé ou les mouvements de leur cœur. Une misère arrive rarement seule, une pauvreté en entraîne souvent une autre !

L’Avent, c’est tout cela. Une espérance qui vient d’ailleurs et que chacun est appelé à laisser entrer chez lui, en prenant le risque d’être dérangé. Une espérance destinée à se propager de toutes sortes de manières : dans la célébration où notre confiance en Dieu peut reprendre vigueur, où nous recevons la consolation ; dans la recherche évangélique, avec d’autres chrétiens ; dans les gestes de solidarité et de partage au sein de la communauté chrétienne et au-delà. Un Avent sans frontière : où le non-chrétien a aussi sa place et trouve la trace de Celui que peut-être il devine et nomme à sa manière. Avent au cœur de la ville, avent dans l’isolement d’une campagne endormie, avent studieux dans les bilans de fin d’année, avent, pourquoi pas dans le recueillement d’une journée dans une abbaye, avent de prière dans le secret d’une chambre…

Voilà le temps qui nous est donné pour nous réveiller et nous mettre en route. Il n’y a pas de temps à perdre pour espérer.

Bon chemin vers Noël à tous !
Henri Chesnel
Curé de la paroisse saint Jean-Paul II
Rendez-vous
23/11
Réflexion en deux séances sur la fin de vie, Eglise Saint Hélier
03/12
Concert AVSA, Eglise de Saint Grégoire
04/12
Film de Gad Elmaley : "Reste un peu", Cinéma Le Triskel à Betton
06/12
Assemblée générale de l’association Tabgha, Salle paroissiale à Melesse
07/12
ALPHA : Parcours couple, Maison diocésaine
08/12
Temps d’adoration pour les enfants du primaire, Oratoire du presbytère de St Grégoire
08/12
Réunion des prêtres du Doyenné de la Trinité, Maison diocésaine
09/12
Soirées Epha✝a, Maison Dolivet à Betton
10/12
Première rencontre pour les fiancés, Maison Dolivet à Betton
10/12
Caté C E 1 : deuxième rencontre , Eglise de Betton
11/12
Lumière de Bethléem : célébration à cette occasion, Eglise de Saint Grégoire
15/12
Temps d’adoration pour les enfants du primaire, Oratoire du presbytère de St Grégoire
16/12
Soirées Epha✝a, Maison Dolivet à Betton
18/12
Concert Éveil et Harmonie, Eglise de Saint Grégoire
» Tous les évènements

Accueils Paroissiaux

Betton et Chevaigné / 02 99 55 81 33
Saint Grégoire / 02 99 68 97 67
Melesse et Montreuil-le-Gast / 02 99 66 11 80